Cabaret-Lectures

Laissez-vous faire… Lire !

Autour d’un thème choisi, Jocelyne Sand collecte des extraits de romans qu’elle découpe et remonte en petites histoires. Celles-ci sont agencées en un parcours dramaturgique ou poétique pour une heure-dix de lecture avec souvent un entracte interactif avec les spectateurs. Suivent échanges de livres, d’émotions et d’impressions autour d’un verre ou d’un buffet…

Histoire(s) de lire

Lireù Télécharger PDFì

C’est un montage d’extraits de romans de styles et d’époques divers parlant du livre, de son influence dans la vie du héros ou du rapport gourmand voire passionnel que celui-ci entretient avec la lecture. Émotion, évasion et plaisir seront au rendez-vous…
On y découvrira entre autres, un livre qui parle, un vieux chasseur qui lit des romans d’amour et même la reine d’Angleterre dans un bibliobus !

Les romans choisis seront de:
Luis Sepulveda, Marcel Proust, Daniel Pennac, Dai Sijie,
Alice Ferney, Lyonel Trouillot, Paul Desalmond…

Un Cabaret-lectures… qui donne envie de lire !

«Grâce et dénuement»

Alice Ferney
(Extrait)

« Esther prenait son livre. Ils ne bougeaient plus et hormis quelques renifements, le silence était total. Elle ignorait qui, de la chaleur ou de l’histoire, les apaisait d’un seul coup, sans qu’ils ne demandent rien. Elle lisait dans le calme. On entendait juste le ron ement d’air chaud. Les enfants avaient posé les mains sur leurs cuisses. Ils entraient petit à petit dans la chose du papier, ce miracle, cet entre-deux. Esther ne s’arrêtait plus de lire pendant près d’une heure, et quand elle nissait, ils s’étiraient, revenant de l’autre monde, plus enveloppant, plus rond, plus chaud que celui dans lequel ils retournaient à peine sortis de la voiture et qui les mordait au visage comme un chien fou. »

Extraits du livre d’or

Grâce au jardin

Lireù Télécharger PDFì

Le jardin… cette antichambre entre notre petit dedans et le grand dehors… Le jardin…
Est-ce le plein pouvoir que l’homme peut exercer sur cette parcelle domestiquée de la grande terre-mère, est-ce sa situation à la croisée de l’infini du ciel et des limites protectrices de son périmètre qui nous y rend plus audacieux ? Grâce au jardin est une lecture en spirale, qui commence avec légèreté dans le cadre circonscrit du jardin… puis le cercle s’agrandit, les barrières tombent, celles du jardin et celles de la retenue, et il est alors question de la puissance des relations charnelles ou spirituelles entre l’homme et sa terre.

Les extraits choisis seront entre autres de:
Stendhal, Katherine Mansfield, Anne Bragance, Michel Tournier, Zola, Giono…

Jardin secret

Anne Bragance
(Extrait)

«Le jardin de Flora participait de la métamorphose et avait montré, en même temps qu’elle, des transformations tout à fait extraordinaires Au cours des périodes dites de demi-lune, Flora avait créé là, dans le chiche espace qui séparait sa maison de la rue, un tableau vivant et parfumé, une sorte de raccourci du paradis qui rompait la désolante uniformité de la cité minière, l’enchantait, et mettait de la joie au cœur de celui qui, passant par-là, le contemplait.»

Extraits du livre d’or

La lecture du mille-feuille

Lireù Télécharger PDFì

Manger a tant à voir avec l’intime que dans certaines peuplades, on se cache pour se nourrir. Dans notre culture, cette intimité est au contraire partagée, célébrée, mise en scène, la plupart du temps autour d’une table, et c’est là que le soulagement du ventre, satisfait ou frustré, pousse le convive à s’exprimer et se révéler. La lecture du millefeuille traite de différents repas dans la littérature et ce n’est pas tant ce qu’on y mange qui est raconté que ce qu’ils occasionnent autour de la table.

Les extraits choisis seront entre autres de:
Michel Tournier, Laurent Gaudé, Agnès Desarthe, Maupassant…

Repas de fête, de famille ou pique-nique, que ce soit dans l’opulence ou le manque, tous sont sous le signe du partage. Nous aurons à l’occasion de ce Cabaret-lectures… mille feuilles à partager !

«Gaspard, Melchior et Balthazar»

class= »color »>Michel Tournier
(Extrait)

«La grande table nappée et les enfants vêtus de lin formaient un îlot de clarté impalpable et irréel. On pouvait se demander s’il s’agissait d’une horde de gamins biens vivants, accourus pour se régaler, ou d’une théorie d’âmes innocentes et défuntes flottant comme une fragile constellation dans le ciel nocturne. Et comme si ce festin des élus devait nécessairement s’accompagner du malheur des réprouvés, on entendit soudain l’écho lointain d’’un grand cri de douleur monter du village invisible»

Extraits du livre d’or

L’instant maternel

Lireù Télécharger PDFì

C’est un montage d’extraits de romans ou l’auteur – ou le héros – nous parle de sa mère. D’époques, de pays, de styles différents, ces écrits nous offrent scènes de vie fortes, douloureuse ou drôles, résurgences du passé, portraits et déclarations d’amour. Dans la palette variée de ces peintures de femmes, il se peut fort que l’auditeur retrouve une touche de sa propre mère… et de son histoire…

Les livres choisis seront entre autres de:
Colette, Nathalie Sarraute, Driss Chraïbi, Lyonel Trouillot, Simone de Beauvoir, Albert Cohen…

La civilisation ma mère

Driss Chraïbi
(Extrait)

«Ce fut là qu’elle s’assit, sur le gazon, les pieds dans l’eau. Et elle mangea de l’herbe, toute une poignée qu’elle arracha et mâcha, brin après brin, racines et humus compris. Et elle avait le regard étendu droit et loin devant elle, au-delà des massifs, des arbres et de l’horizon, derrière cet autre horizon qui s’était appelé son enfance. D’où elle avait émergé adulte à l’âge des jeux et des poupées»

Extraits du livre d’or

Père… Puissance… Pouvoir… Protection…
Dans notre société de tradition patriarcale, on attend beaucoup des pères et les portraits que la littérature nous en fait sont souvent dessinés à l’aune de l’héroïsme. Que les pères soient à la hauteur de nos attentes, très en dessous… jusqu’à l’absence, ou qu’ils en outrepassent les limites, ils sont regardés et racontés avec la distance nécessaire à l’observation d’une image. L’image du père…
Noster Pater est un livre d’images et peut-être que l’une d’elles coloriera notre propre histoire ?

Les livres choisis seront entre autres de:
Châteaubriant, Roy Lewis, Marie Nimier, Eric Fotorino, Colette, Pascal Jardin, Saphia Azzedine…

La reine du Silence

Marie Nimier
(Extrait)

«Et si je n’étais pas la fille de Roger Nimier ? Si j’étais, je ne sais pas, moi, la fille de ce champion de saut à la perche que l’on voyait s’envoler à la une de l’équipe ? Voilà qui aurait tout expliqué. Et l’impasse du testament, et les disputes à la maison. La page du journal était affichée sur la porte du placard à linge, je m’étais toujours demandé ce qu’elle faisait là. La photo était dédicacée, une signature toute ronde, presque enfantine, avec un cœur à la place du point sur le i du prénom»

Extraits du livre d’or

D’où je viens

Lireù Télécharger PDFì

C’est un montage de récits d’Ailleurs… D’où je viens… Ce peut être une véritable question dans l’étonnement de notre propre existence, ou, quand cette existence a basculé dans une autre vie, l’occasion de récits de voyages, de transplantation, d’adaptation. Que ces exils soient subis ou ardemment désirés, ils se situent à la frontière de nos  origines et d’un avenir espéré meilleur… ailleurs…

Les romans choisis sont de:
Kim Tùy, Mohammed Dib, Isabel Allende, Laurent Gaudé, Karine Tuil,
Laurent Clément, Belinda Cannone…  

Mon pays réinventé

Isabel Allende
(Extrait)

«Les grues emportèrent les palmiers blessés jusqu’à des trous que les jardiniers avaient préparé à un autre endroit, et là ils les plantèrent. Les troncs gémirent sourdement, les feuilles tombèrent en effilochures jaunes et pendant quelque temps, il sembla que rien ne pourrait les sauver d’une telle agonie, mais ce sont des créatures tenaces. Une lente rébellion souterraine répandit peu à peu la vie, les tentacules végétaux se frayèrent un passage, mélangeant les restes de terre de la rue Cueto avec le nouveau sol. Au cours d’un inévitable printemps les palmiers se réveillèrent en agitant leurs perruques et contorsionnant leur taille, vifs et rétablis, malgré tout.
L’image de ces arbres de la maison de mes ancêtres me revient fréquemment à l’esprit quand je pense à mon destin d’exilée».

Extraits du livre d’or

Le polar passe à table

Lireù Télécharger PDFì

Entre thriller, roman d’investigation, enquête historique, espionnage, anticipation, néo-polar… quel  fil rouge trouver pour donner quelque cohérence à ce  montage sur le polar ? Au fil de mes lectures, j’ai pu observer l’importance de la cuisine dans la vie des policiers : soit ils ne mangent que des sandwichs à cause des difficultés de leur métier, soit ce sont de fins gourmets ou cuisiniers avertis, amateurs d’agapes gastronomiques… pour peut-être se consoler de ces mêmes difficultés ? A tel point que toute une littérature associe recettes et polars. J’ai donc gardé non pas la gastronomie, mais l’aliment!
Dans le menu sans fin que nous propose le roman policier, l’aliment comme ingrédient de l’intrigue policière sera donc le liant entre les morceaux choisis ! Il servira tour à tour d’arme au meurtrier, de prétexte au meurtre ou d’indice à l’enquêteur …

Les extraits seront entre autres de:
He Jiahong, Chester Himes, Jean-François Parot, Roald Dahl,
Arnaldur Indridason, Fred Vargas…

Le sang des farines

Jean-François Parot
(Extrait)

«De la tête, on n’apercevait qu’une courte bande de nuque et l’arrière de la perruque de crin. La face entière était plaquée dans la pâte levée de la première fournée du matin. Il nota que les poches étaient à demi-retournées, comme si on avait voulu les fouiller sans prendre garde à les arranger. Il s’accroupit et trouva un double louis qui avait sans doute roulé sous le pétrin et un petit tuyau de papier fin qu’il déroula pour y lire « Eulalie, chez la G rue des Deux-Portes-Saint-Sauveur».

Extraits du livre d’or
Références

Jocelyne Sand a interprété ses Cabaret-lectures dans diverses bibliothèques :

CHELLES ET BROU-SUR-CHANTEREINE (77)
Grâce au jardin

VAIRES-SUR-MARNE (77)
L’instant maternel

CHELLES (77)
Histoire(s) de lire
Inauguration de la Médiathèque J.P. Vernant

Participation à la conception et lecture de plusieurs animations :
• autour des écrits de Marguerite Yourcenar •
• de la littérature africaine •
• L’homme et la machine, concert-lecture, Théâtre de Chelles – Lire en fête •
• Bal-lecture autour du Front populaire, Théâtre de Chelles •

COURBEVOIE (92)
Bibliothèque La Frégate, Histoire(s) de lire et La lecture du mille-feuille

CROISSY-BEAUBOURG (77)
Bibliothèque Georges Sand, La lecture du millefeuille

SAINT-JULIEN-EN-GENEVOIS (74)
Bibliothèque, Histoire(s) de lire et L’instant maternel
Cinéma Le Rouge et le noir, Le polar passe à table
La semaine du Polar (commande)

NOISY-LE-GRAND (93)
Médiathèque Michel Simon, D’où je viens ou le chemin des livres
Conçu, mis en espace et interprété pour la rentrée littéraire 2013 (commande)

COLOMBIÈRES-SUR-ORB (34)
Cour du château
Histoire(s) de lire – Les lectures vagabondes

CLAIX (38)
Jardin de la propriété De Royer
Grâce au jardin – MJC de Claix

SAINT-ANTOINE-L’ABBAYE (38)
Jardin médiéval du musée
D’où je viens – Festival Textes en l’air 2015

 

Jocelyne Sand produit également ses Cabaret-lectures en soirées privées.

Fiche technique

Pour garder aux Cabaret-lectures un esprit d’échanges, de bien-être et pour éviter une sonorisation, il est préférable que la salle ne soit pas trop grande. Tout lieu évoquant un salon est le bienvenu.

Matériel à fournir:
Une chaise, une table.
Un éclairage favorisant la lecture, ni en douche ni par l’arrière.
Une prise électrique pas trop éloignée si musique à diffuser.

Conditions financières:
Prix du spectacle à débattre suivant les lieux.
Paiement sur facture d’une association.
Défraiement repas et voyage si plus de 30 km du domicile;
éventuellement prise en charge de l’hébergement.